Méchante

Extrait

Après être restée un moment songeuse, Angeline se leva et déposa délicatement Gribouille sur le fauteuil. Elle se dirigea vers la salle de bains.  Elle se déshabilla et prit le temps de s’observer dans le grand miroir plaqué sur le mur. Elle aurait bientôt quarante ans.

Elle examina attentivement son visage. Son regard descendit le long de ses seins. Deux seins encore hauts qu’aucune main ne venait caresser ou empoigner dans un élan de désir. Elle les prit dans ses paumes et resta un instant face au reflet de cette femme qui n’avait plus eu d’homme dans sa vie depuis vingt ans. Il lui sembla que la douceur et la finesse de cette peau qu’elle entourait, avaient un reste de virginité qu’elle n’avait finalement jamais souhaitée.

Elle lâcha ses seins pour glisser le long de ses hanches et mit ses mains devant son pubis dans un élan de pudeur qui n’appartenait qu’à la femme solitaire qu’elle avait été. Elle lissa machinalement les poils soyeux qui traversaient ses doigts, penchant un peu la tête de côté et se demandant si un homme aurait pu encore la trouver belle dans cette nudité. Elle observa ses cuisses où quelques vergetures striaient une peau laiteuse et veloutée. Les jambes lui semblaient fines ainsi que les attaches des chevilles.

Angeline espionnait son corps comme s’il lui était étranger, comme si toutes ses années de jeûne sensuel l’avaient condamnée à n’être qu’une autre Angeline, amputée d’une partie d’elle-même. La paresse ? La peur ? Le regret ? S’était-elle emmurée ?

ME SUIVRE

  • Facebook Classic

© 2015 par AKMC. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now